COVID-19 : La crise inspire les innovations

COVID-19 : La crise inspire les innovations


Tech
#Covid-19 #Innovations #Intelligence artificielle #Pandémie

Introduction:

Dans le contexte unique d’une pandémie et de la crise économique qui touche le monde entier, il est essentiel de percevoir ce qui permet aux entreprises de planifier l’avenir et d’activer la reprise. C’est dans cet état d’esprit que plusieurs entreprises dans le monde ont pris l’initiative d’innover, de se développer et de déterminer les changements possibles qu’elles sont capables de mettre en œuvre, afin d’apporter un éclairage unique sur l’impact de la pandémie, sur l’état de l’innovation et sur les transformations que la crise a pu accélérer.

Les entreprises ont été gravement touchées par la pandémie, mais l’innovation semble être l’un des facteurs clés de leur remarquable résilience. La crise actuelle accélère les changements technologiques et organisationnels au sein des entreprises. Plus que jamais, elles sont conscientes de la valeur de l’innovation pour elles-mêmes, pour leur croissance économique et pour leur avenir.

Dans cet article, nous présenterons cinq innovations qui sont apparues à l’ère de la covid-19 et des changements imposés. 

I- Un modèle d’intelligence artificielle qui détecte les infections asymptomatiques du Covid-19 par le biais de toux enregistrées par téléphone cellulaire:

 

Environ 30% des patients testés positifs pour le nouveau coronavirus étaient asymptomatiques, mais ils étaient toujours porteurs du virus autant que les patients symptomatiques et pendant presque aussi longtemps.

 Ils sont donc moins susceptibles de chercher à se faire tester pour le virus, et pourraient sans le savoir propager l’infection à d’autres personnes.

 Depuis 2019, les équipes de recherche travaillent très dur pour découvrir de nouveaux moyens accessibles et plus faciles de détecter la contagion du virus.

 En juin 2020, une équipe de l’université de l’Oklahoma a montré qu’il était possible de distinguer une toux covid19 des toux dues à d’autres infections. Ces différences ne sont pas déchiffrables à l’oreille humaine. Mais des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont découvert qu’elles peuvent être détectées par l’intelligence artificielle.

 L’équipe travaille sur le développement d’un modèle d’IA qui distingue les personnes asymptomatiques des personnes en bonne santé grâce à des enregistrements de toux forcée, soumis par le biais de navigateurs et d’appareils.

« Les chercheurs ont formé le modèle sur des dizaines de milliers d’échantillons de toux, ainsi que de mots parlés. 

Lorsqu’ils ont alimenté le modèle – les nouveaux enregistrements de la toux -, il a identifié avec précision 98,5 % des toux des personnes dont la présence de Covid-19 a été confirmée, y compris 100 % des toux des personnes asymptomatiques qui ont déclaré ne pas avoir de symptômes mais avoir été testées positives pour le virus ».

 Si elles sont approuvées par la FDA et d’autres organismes de réglementation, les applications pour la toux COVID-19, dans lesquelles une personne s’enregistre volontairement sur commande, pourraient éventuellement être utilisées pour un dépistage gratuit et à grande échelle de la population.

 

Article du MIT publié dans le “Journal of Engineering in Medicine and Biology” de l’IEEE 

 

 

II- Utilisation de l’IA pour trouver des peptides thérapeutiques pour la COVID-19:

 

Depuis l’apparition soudaine du virus inconnu Covid-19, les médecins et les chercheurs se déplacent comme un tourbillon afin de développer un vaccin ou un médicament qui puisse aider à faire face à la pandémie.

 Nuritas, une entreprise de biotechnologie qui se concentre sur l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) pour découvrir des peptides thérapeutiques, n’a pas épargné ses efforts.

Cette entreprise, la première de son genre, a toujours utilisé la technologie de l’IA pour trouver et fournir des ingrédients pour les soins de santé.

 Elle a donc utilisé sa solide plateforme d’IA pour découvrir des peptides qui peuvent être utilisés en tant qu’agents thérapeutiques actifs contre les cibles de la COVID-19.

 En outre, NURITAS a travaillé sur ce sujet à deux niveaux différents du projet :

  • Le premier se concentrera sur l’identification de peptides antiviraux qui ciblent la manière dont le SRAS-CoV-2 détourne les cellules.
  • Le second cherche à identifier les peptides qui réduisent localement l’inflammation des poumons sans supprimer l’ensemble du système immunitaire.

Pour en savoir plus sur ce projet en cours, consultez l’article de NURITAS sur la recherche sur leur site web

 

III- Consultations médicales virtuelles:

 

Alors que tous les secteurs constituant l’économie recherchent prudemment de nouvelles voies et méthodes pour continuer à agir correctement, le secteur de la santé reste le plus important, mais celui qui connaît le plus de problèmes en raison de la situation actuelle qui empêche les rassemblements d’une part, et qui exige une présence continue des professionnels de la santé d’autre part.

C’est pourquoi les médecins ont recours à d’autres méthodes efficaces pour assurer des consultations correctes aux patients.

 Selon le NHS, plus de 70 % des consultations de routine des médecins généralistes ont été effectuées à distance et 26 % en face à face.

 Les consultations à distance ont été si utiles et pourtant si avantageuses, en particulier pour le contrôle actif de maladies de longue durée, notamment le diabète, l’hypertension, l’asthme, les accidents vasculaires cérébraux, les maladies psychiatriques, les cancers et la douleur chronique. 

En outre, les consultations virtuelles permettent de limiter l’exposition à la contagion et de faciliter l’accès aux soins de santé. 

 

 

IV- Station SSCA-ZOEY:

 

Il est bien connu que les taux d’infection sont beaucoup plus élevés lorsqu’une personne fréquente d’autres personnes dans des zones fermées ou de petite taille. Pourtant, il est si difficile de contrôler le flux de personnes qui entrent chaque jour dans votre établissement.

 C’est pourquoi la société canadienne « SSCA » a développé un dispositif numérique révolutionnaire « ZOEY » : une solution sanitaire avec un terminal intelligent et une application numérique, qui assure la sécurité sanitaire des personnes qui ont accès à tout établissement, et ce en utilisant la technologie de l’IA pour aider à garantir la prise en compte de mesures sanitaires telles que : le degré de température, les masques faciaux, l’itinéraire d’une personne et si elle a été probablement exposée au virus, etc.

 De plus, ZOEY est équipée de :

  • Système de vérification de la température sans contact
  • Système de contrôle du port du masque
  • Technologie de contrôle d’accès (badges, code QR, reconnaissance faciale)
  • Questionnaire de santé en ligne
  • Caméra prête à être installée et gérée à partir d’un nuage sécurisé.
  • Application, contenu et questionnaires entièrement personnalisables.
  • Caméra de haute technologie avec une précision de 0,1deg.
  • Données sécurisées avec cryptage au repos.
  • Support et maintenance 7 jours sur 7.

Toutes les fonctions offertes par ZOEY sont intégrées afin de donner un résultat autorisant ou non l’accès à l’utilisateur. Toutes les actions effectuées par les stations sont conservées dans la base de données. Cette fonction permet de retrouver instantanément les utilisateurs qui ont passé un point de contrôle à un moment précis.

Découvrez le site de la SSCA pour en savoir plus sur Zoey 

 

V- Pandexit, un simulateur de variantes COVID récompensé par le Sommet mondial de l’innovation pour la santé:

 

Un logiciel pour lutter contre la propagation et l’impact de COVID-19, PANDEXIT, vient d’être lancé par la startup Deep Technology basée au Qatar, ADGS. 

PANDEXIT permet de simuler de manière réaliste les interactions sociales dans une zone géographique spécifique, il explore la propagation des maladies biologiques émergentes et fournit un outil prédictif puissant pour lutter contre la pandémie actuelle.

En fait, ce logiciel illustre très bien l’idée de l’apprentissage automatique qui est plus précisément une modélisation mathématique des maladies infectieuses. L’équipe de recherche et développement de l’ADGS a développé en interne des algorithmes de modélisation basés sur des agents qui pourraient simuler avec précision la propagation des maladies dans une population en prenant différents paramètres (variantes, politique de santé, démographie…). 

Il s’agit donc d’un outil précieux pour les décideurs politiques publics et privés pour définir des politiques ou des protocoles de santé.

Cet outil aide les décideurs à évaluer les résultats des différentes politiques de verrouillage de COVID-19 grâce à une estimation raisonnable de l’évolution de la pandémie dans plusieurs scénarios configurables.

Pour en savoir plus sur Pandexit 

 

CONCLUSION:

 

Il a été prouvé au fil des années que face aux défis, l’ingéniosité peut donner des résultats innovants. La crise actuelle ne fait pas exception à la règle.

 La crise actuelle a déjà entravé de nombreuses organisations par des décrets obligeant certains fabricants à interrompre au moins temporairement leurs activités.

 Cependant, comme l’histoire l’a montré, les fabricants sont un groupe de professionnels chevronnés et hautement qualifiés, capables de trouver des moyens intéressants de se réinventer, et qui rebondissent souvent encore plus fort lorsqu’ils sont confrontés à des défis apparemment insurmontables. La façon dont les fabricants réagiront à l’épidémie actuelle de COVID-19 démontre en fin de compte leur résilience.

 C’est pourquoi nous sommes si fiers d’avoir contribué à la réalisation de l’une de ces étonnantes innovations. ALEIA a développé, conçu et investi dans le dispositif numérique révolutionnaire « Zoey » qui a été vendu dans des milliers d’établissements, ainsi qu’à des célébrités telles que des joueurs de hockey canadiens, et les a aidés à contrôler l’effet de cette pandémie sur leurs entreprises et surtout à offrir plus de sécurité à leurs clients.


Partagez cet article :